Depuis le 24 février 2022, la planète vit au rythme des conséquences de l’invasion russe en Ukraine. Des marchés ébranlés, à commencer par celui des céréales, le blé notamment, indispensable pour fabriquer du pain. Les effets sont puissants et dévastateurs sur les économies africaines, déjà fragilisées par le Covid-19, et sur des populations menacées par une nouvelle crise alimentaire majeure. À cela, s’ajoutent le coût du fret, les prix de l’énergie, l’inflation globale. Et la question des engrais, tout aussi indispensables aux productions agricoles.

Le problème de la sécurité et de l’approvisionnement alimentaire ressurgit donc en Afrique, et avec lui, celui de la dépendance du continent aux grands pays producteurs. Comment rétablir une souveraineté alimentaire ? Éco d’ici, Éco d’ailleurs donne la parole à des experts. 

Nos invités :

  • Thierry Pouch, chef économiste aux Chambres d’agriculture en France, spécialiste des questions agricoles et alimentaires, chercheur à l’Université de Reims Champagne-Ardenne, auteur de « La pandémie et l'agriculture. Un virus, accélérateur de mutations » (Éditions France agricole) 

  • Karima Bounemra Ben Soltane, directrice de l’IDEP (Institut Africain de Développement Economique et de Planification) 

  • Issaka Ouandaogo, responsable de l’Unité d’influence à Oxfam Burkina Faso.

 

Dans la seconde partie de l’émission, nous nous intéressons aux conséquences de cette crise dans les pays du Maghreb et du Moyen-Orient. De la Mauritanie à l’Irak en passant par le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, la Libye, l’Égypte, le Liban ou les pays du Golfe Persique, ils vivent la même crise économique, mais d’intensités très différentes. La forte inflation liée aux prix des matières premières est une difficulté pour de nombreuses familles. 

D’autres pays résistent mieux aux conséquences de la guerre en Ukraine, grâce aux mannes pétrolière et gazière. L’Algérie, notamment, est courtisée par plusieurs pays européens comme l’Italie, l’Espagne ou la France. 

Faut-il craindre des famines, des émeutes de la faim ? De nouveaux printemps arabes ? Quels sont les remèdes possibles ? 

Notre invité :

  • Alexandre Kateb, économiste spécialiste des Marchés émergents, professeur à Sciences Po Paris, fondateur de la Société de Conseil stratégique The Multipolarity Report, auteur de « Les économies arabes en mouvement - Un nouveau modèle de développement pour la région MENA » (éditions de Boeck).

 

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter.