Les cryptomonnaies, bitcoin en tête, fascinent les investisseurs, mais inquiètent aussi, si bien que les États lancent leurs propres monnaies numériques. L’Inde emboîte le pas de la Chine et du Nigeria avec sa roupie. D’autres grandes puissances, comme les États-Unis, le Royaume-Uni ou la zone euro, y réfléchissent via leurs banques centrales. Il s’agit là d’une reprise en main de la part des États et des grandes institutions financières qui ne veulent pas rater le train d’une évolution technologique désormais inéluctable. Et qui veulent aussi limiter certaines dérives liées aux cryptomonnaies. Leur volatilité extrême est alimentée par le pouvoir de certains influenceurs très populaires chez les (souvent jeunes) consommateurs de réseaux sociaux. 

Nos invités : 

  • Jamal Bouoiyour, économiste et maître de conférences à l’Université de Pau 

  • Faustine Fleuret, présidente et directrice générale de l’ADAN (Association pour le développement des actifs numériques). 

 

Dans la seconde partie de l’émission, nous parlons de l’émergence d’un nouveau moyen d’échanger de la valeur : les NFT, objets numériques virtuels et certifiés. Ils suscitent un fort engouement dans le domaine de l’art et dans celui du sport, du football en particulier. Kylian Mbappé, Karim Benzema, Mohamed Salah, Lionel Messi, Serena Williams, Lebron James et bien d’autres se lancent sur ce marché qui compte en milliards de dollars.

Les monnaies classiques type euro, dollar, yen ou franc CFA sont-elles menacées de concurrence ? En ces temps d’inflation généralisée, et si l’on réhabilitait les monnaies locales ?

 

Nos invités :

  • Magali Tezenas du Montcel, déléguée générale de Sporsora, organisation qui réunit les grands acteurs de l’économie du sport en France.

  • Ariane Tichit, économiste, maîtresse de conférences à l’Université Clermont Auvergne, auteure de Les monnaies alternatives. De la diversité monétaire à la diversité économique (éditions des Presses universitaires Blaise Pascal), co-auteure de Les NFT en 40 questions (éditions Dunod).

 

Retrouvez-nous sur : 

  • Facebook    

  • Twitter