Notre Grande Invitée de l’Économie RFI – Jeune Afrique est une voix qui porte, pas seulement en Afrique. Rebecca Enonchong, cheffe d’entreprises à succès dans le secteur de la technologie, est une femme d’influence(s), suivie par près de 150.000 personnes sur le réseau social Twitter. (Rediffusion)

Cette Camerounaise, fille d’avocat et créateur du Barreau du Cameroun, a grandi entre Douala et les États-Unis, patrie de sa mère. Depuis 1999, elle est à la tête de la société Appstech, qui fournit des solutions informatiques aux entreprises dans le monde entier, et est notamment l’un des partenaires du groupe Oracle où elle a travaillé au début de sa carrière. 

Mais, Rebecca Enonchong est aussi connue comme l’une des principales évangélistes de la scène tech africaine. Elle a participé à la création du réseau panafricain d’incubateurs Afrilabs, est la présidente de l’incubateur camerounais ActivSpaces, siège au Conseil d’administration du réseau Venture Capital for Africa, entre autres. 

Ce n’est pas le seul combat de cette influenceuse. Ses abonnés sur les réseaux sociaux lisent régulièrement ses coups de gueule, contre la guerre dans la zone anglophone de son pays, sur le sort fait aux enseignants camerounais (le mouvement craie morte (#OTS), au sujet de la taxe mise en place sur les transferts d’argent via le mobile money (#EndMobileMoneyTax), ou encore sur la gestion des fonds alloués par le FMI (Fonds Monétaire International). 

 

Pendant plus de trois quarts d’heure, Bruno Faure de RFI et Julien Clémençot de Jeune Afrique l’interrogent d’abord sur le grand sujet d’actualité qu’est l’invasion russe en Ukraine et ses conséquences en Afrique. Il est ensuite largement question du conflit armé au Cameroun, Rebecca Enonchong exprimant avec émotion sa douleur de ne pas pouvoir retourner dans son village et son souhait de changements profonds qui permettraient à son pays de retrouver la paix. Parmi les autres sujets abordés : la place des femmes dans le développement du continent, les recettes nécessaires pour faire grandir encore le secteur de la Tech, la fiscalité, le poids de la Chine et de l’entreprise Huawei, la taxe sur le mobile money, le mouvement de colère des enseignants… et l’avenir personnel de notre invitée. 

⇒ Twitter de Rebecca Enonchong.

 

Retrouvez nous sur :   

  • Facebook

  • Twitter