Savons-nous parler de notre écoute, la décrire ? Le cinéaste Algérien Yazid Arab, évoque sa manière de prêter l'oreille à la ville. Il livre son portrait d'Alger, en mots et en sons.

Le réalisateur Yazid Arab, auteur du film Notes Blanches raconte la ville d’Alger à partir des sonorités qui l’habitent : les appels à la prière, les voix des posticheurs qui occupent les marchés et les trottoirs, les receveurs dans les bus, les bruitages de navires et de voitures… Cette bande sonore donne une empreinte à la mémoire sonore d’Alger et l’a rend unique en Méditerranée. Pour ce réalisateur singulier, primé au festival Amazigh en 2011, le son permet de donner de la vie à une ville, de l’animer, de la situer dans un contexte concret, de la doter de réalisme.

Cet épisode est une rediffusion du 09/03/2019. Les captations sonores de la ville d'Alger ont été réalisées par Yazid Arab, également  contributeur de la plateforme participative d’Ecouter le Monde,

Tout à la fois émission de radio diffusée chaque dimanche dans le journal d’information de RFI et plateforme participative, Ecouter le monde donne à entendre les cultures du monde à travers des sons du quotidien. Des centaines d’émissions sont à écouter en podcast sur cette page, tandis que la plateforme évolutive www.ecouterlemonde.net propose des cartes postales sonores et des enregistrements. À ce jour, 245 captations sonores sont disponibles en libre accès.