À Paris, elle est frontière symbolique avec la Seine, ou balade le long le du canal Saint-Martin et de ses écluses. L'eau circule aussi sous terre, stockée dans d'immenses réservoirs qui résonnent étrangement, avant de rejoindre le labyrinthe des canalisations sous les pavés, jusqu’aux robinets. Et elle jaillit encore dans les fontaines. Plongée sonore dans la vie aquatique de Paris.

Tous les épisodes de la série

La série « Le son de l’eau » se propose d’évoquer un bruit millénaire dans les pas de quatre chasseurs de sons. Monica Fantini et ses trois artistes invités, Stéphane Marin, Azadeh Nilchiani et Christophe Rosenberg, dressent un premier inventaire subjectif et non exhaustif des sons aquatiques qui accompagnent le quotidien, à Paris et ailleurs, de la Garonne à la cité souterraine de Nushabad en Iran en passant par La Réunion.

Le son de l’eau - Paris  

Le son de l’eau – La Garonne

Le son de l’eau – Iran

Le son de l’eau – L’île de La Réunion 
Présentation de la série - Le son de l’eau
Le mouvement lancinant des vagues sur le sable, la pluie qui frappe aux carreaux ou les gouttes sur un parapluie, le craquement de la banquise, le jaillissement des fontaines, le fracas des écluses, le clapotis d’un ruisseau, le ressac de la mer… : l’eau berce, protège et engloutit parfois, rythmant la vie et nourrissant nos mythologies. Cette série se propose d’évoquer le son de l’eau, immuable et millénaire, éternel recommencement qui irrigue l’imaginaire de chacun.   
Écouter le monde : une plateforme participative
Ecouter Le Monde est une émission radiophonique en miniature, en réécoute en podcast ici, mais aussi une plateforme sonore participative consacrée à l’écoute et la création sonore. Elle archive et met à disposition en libre accès plus de 200 enregistrements sonores envoyés du monde entier, à retrouver sur La carte des sons de la plateforme.

Écouter Le monde sur

Apple Podcast

Google Podcast

Spotify