Le proverbe le pare d’or. Le silence, c’est le mot qui se tait et entrouvre les portes de l’imaginaire. Pour Alina Cantau, documentaliste et mélomane, il s’écoute pour entendre une voix intérieure, il résonne dans le beau poème Silence, du philosophe et poète roumain Lucian Blaga.  

Alina Cantau a quitté la Roumanie en 2002, à 25 ans, pour suivre des études de philosophie à l’université Panthéon Sorbonne. À la Bibliothèque nationale de France depuis 2007, cette amoureuse des livres, qui aime le piano, la flûte traversière et le Danube, a pour mission d’enrichir la bibliothèque numérique Gallica.
Le silence n’est pas vraiment une absence de bruit, c’est comme une musique, c’est piano pianissimo, c’est tout doux… Le silence est un monde habité, transfiguré par notre force intérieure 
Tous les épisodes de la série 

La série « Les sons pour le dire » réunit six épisodes d ’« Ecouter le monde », consacrés au vocabulaire sonore en plusieurs langues. Comment traduit-on craquement en yoruba, souffle en persan, murmure en arabe, silence en roumain, fracas en espagnol ou cri en japonais ? Et quelle signification, commune ou différente, portent ces mots dans ces langues ? A l’écoute d’interlocuteurs bilingues, Monica Fantini propose une petite exploration poétique de sons et de sens. 
Les sons pour le dire – Craquement Les sons pour le dire – Souffle                                                                 .    Les sons pour le dire – Cri                                                                               Les sons pour le dire – Murmure Les sons pour le dire – Fracas Les sons pour le dire – Silence
Écouter Le monde sur

Apple Podcast

Google Podcast

Spotify