Par les temps qui courent, Booder fait le métier le plus difficile du monde: il fait marrer. Il fait l’humoriste, le gagman, le comédien aussi. Ceux qui ont la télé connaissent bien sa bouille de lutin, mutin, malicieux, chapeau vissé sur la tête, une tête atypique comme il dit, et surtout un moral d’acier quels que soient les coups de griffe.

Né dans un petit village marocain, la route caillouteuse de la vie l’a mené dans les coulisses de la vanne, puis sur les scènes de stand up, dans la foulée des grands frères, type Jamel ou Mouss Diouf. C’est ce qu’il raconte dans Un bout d’air, une autobiographie sous perfusion rieuse. Alors que son spectacleBooder is back devait démarrer au Grand Point Virgule à Paris, le voilà qui bataille avec les décideurs pour reprogrammer ce grand éclat de rire au sortir du confinement.

Les choix musicaux de Booder

Fat Larry’s Band Act like you know

La Fouine Tomber pour elle

Alain SouchonAllo maman bobo