En finir avec le XXème siècle : ce pourrait être le vœu de Camille de Toledo, notre invité. Malheureusement confiné à Berlin, seules nos voix téléphone pourront échanger autour de Thésée, sa vie nouvelle, son roman en lice pour le Goncourt.

Mais, ce Grand Prix littéraire est presque un détail tant ce roman nous emporte dans le pour toujours de nos destinées. Lire son Thésée, sa vie nouvelle, c’est s’offrir une magnifique traversée dans le labyrinthe de la généalogie et dans le corps d’un narrateur qui se trouve être toute la matière du livre. Matière humaine qui a enregistré les chocs, les traumas, les secrets de famille sur 4 générations. Camille de Toledo, pas pour rien Européen, réfléchit au chant polysémique de la Chute qui en résulte et au sens profond de l’effondrement du XXème siècle. Et comme l’on ne voyage jamais qu’à l’intérieur du langage, nous ouvrirons également Le Hêtre et le Bouleau, un essai majestueux sur la tristesse européenne.

Les choix musicaux de Camille de Toledo 

Iggy Pop In The Death Car

Chanson Yiddish Goodbye Odessa 

Trio Joubran