Vladimir Poutine vient de remporter un référendum constitutionnel ouvrant la voie à son maintien au pouvoir jusqu’en 2036. Sans aucune surprise, le « oui » l’a emporté à 77,9% avec un taux de participation de 67%.

Au-delà de ce résultat, la première question qui se pose est celle de savoir si l’intention de Vladimir Poutine est réellement de demeurer à la tête du pays, pendant encore 16 années, alors qu’une certaine usure du pouvoir est perceptible sur fond d’érosion de son charisme et d’une baisse de sa popularité. Que dire de la Russie alors que la pandémie du coronavirus n’a pas encore dit son dernier mot…et que les conséquences économiques ne sont pas formellement évaluées. La crise creusera-t-elle la vulnérabilité de l’économie russe et quelles conséquences en attendre au plan international ? Y aura-t-il durcissement ou assouplissement de la politique étrangère russe et évolution de la position de Moscou envers Pékin ?

Invités  :- Tatiana Kastoueva Jean, directrice du Centre Russie/Nouveaux États Indépendants de l’IFRI. Auteur de « La Russie de Poutine en 100 questions » chez Tallandier, dont une édition actualisée paraîtra le 3 septembre 2020.

- Gallia Ackerman, journaliste et historienne. « Le régiment immortel. La guerre sacrée de Poutine », éditions 1er Parallèle.

  • Pierre Conesa, historien, essayiste et ancien haut fonctionnaire. « La fabrication de l’ennemi », éditions Robert Laffont.