RFI vous propose aujourd’hui dans le Grand reportage un moment de grâce et de nostalgie. Un retour en arrière, dans une Centrafrique qu’on aurait presque oubliée. Dans les années 80, les orchestres qui se produisaient dans la capitale centrafricaine jouaient devant un public de chrétiens et de musulmans réunis. Le quartier du kilomètre 5 était le coeur de la vie culturelle. Un âge d’or musical qu’il est bon de se rappeler, après ces deux années de crise.