L’Unesco songe à retirer le Mont Nimba, le point culminant ouest-africain avec ses 1 752m d’altitude, de la liste du patrimoine mondial en péril. La montagne, située à la frontière ivoiro-guinéenne figure dans cette liste depuis 1992, en raison de l'important braconnage et des exploitations minières qu'elle subit, du côté ivoirien et du côté guinéen. Mais aujourd'hui, la réserve naturelle, riche d'une grande zone écologique et couverte de forêts denses classées, se porte mieux du côté ivoirien, grâce notamment au travail des agents de l’Office Ivoirien des Parcs et des Réserves (OIPR) et des communautés villageoises. Une protection rare dans un pays qui a déforesté 90% de ses forêts en 50 ans. Le Mont Nimba, un joyau sous haute protection, un grand reportage de Youenn Gourlay.