Nous allons dans les campagnes françaises. Ces territoires ruraux qui se vident. Les derniers chiffres de recensement (2016) révélés par l'Insee, début janvier 2019, le démontrent. La France connaît un second épisode « d'exode rural ». La quasi-totalité des 15 000 communes rurales ou isolées de France sont rongées par la dévitalisation de leur centre.Le mouvement des « gilets jaunes » a fait rejaillir ce problème. Ils l'ont répété sur les ronds-points, notamment dans les zones rurales : ils ont le sentiment d'être « abandonnés ».Nous sommes allés dans le département de l'Indre, dans le centre de la France. Ce sentiment d'abandon y est très fort. Que ce soit dans le centre-ville d'Issoudun, sous-préfecture, qui peine à retrouver son dynamisme, dans le village de Paudy où le dernier commerce peut baisser le rideau d'un jour à l'autre, ou dans la petite ville du Blanc où la maternité a récemment fermé malgré une lutte acharnée des habitants pour la sauvegarder.

(Rediffusion du 28 février 2019).