Les Sri Lankais élisent leur nouveau président ce samedi 16 novembre 2019. Parmi les 35 candidats, un homme est favori : c’est Gotabhaya Rajapaksa, frère de l’ex-président Mahinda Rajapakse.

Ce militaire de carrière était le secrétaire d’État à la Défense pendant la fin de la guerre contre les Tigres tamouls.

Un profil qui semble sécurisant, après les attentats du dimanche de Pâques, qui ont fait 259 morts. Mais quand il était au pouvoir, ce clan des Rajapakse a également réprimé la société civile, et aurait fait enlever, voire tuer des militants des droits de l’homme et des journalistes qui critiquaient leur politique autoritaire.Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui sont donc terrifiés à l’idée de les voir revenir les Rajapaksé au pouvoir…