Artiste célèbre et radical, Daniel Buren entreprend, dès les années 1960, un processus créatif in situ. Son refus du tableau et du cadre, l’incite à créer dans l’espace public où il a réalisé plus d'un millier d'installations à travers le monde. Son nom, est indissociable de son œuvre vivement polémique et communément appelée les « Colonnes de Buren », installée dans la Cour d’honneur du Palais Royal à Paris. Daniel Buren expose sa dernière pièce monumentale dans le vignoble de Peyrassol, domaine fondé par les Templiers au XVIIIe siècle. Une œuvre d'art qui interroge la nature et s’adapte à son lieu d’ancrage, les vignes.

Daniel Buren au micro de José Marinho. Son œuvre et bien celles d’autres artistes à voir au domaine de Peyrassol dans le sud de la France, vignoble réputé pour son nectar, mais qui est aussi considéré comme le plus grand musée à ciel ouvert d’art contemporain d’Europe.