Aux Rencontres de la Photographie d'Arles, chacune des 50 expositions au programme de cette 50e édition du festival a son identité. Celle de l’artiste libanaise Randa Mirza, intitulée El-Zohra n'est pas née en un jour, instaure un rapport intime entre le visiteur et les œuvres.