Selon les derniers chiffres connus de l'UNICEF, en 2019, près de 200.000 enfants se livraient à la mendicité et à des petits boulots informels pour survivre dans les rues d’Haïti. Une enfance confisquée qui pousse certains d’entre eux à rejoindre les gangs.

L'assassinat du président Jovenel Moïse, le 7 juillet 2021, a sans doute été le point d’orgue de cette violence qui gangrène Haïti et Port-au-Prince. L’ouest de la capitale est le théâtre d’une guerre des gangs qui a poussé des milliers de personnes à fuir. Des bandes criminelles que finissent tôt ou tard par rejoindre un jour les milliers d'enfants laissés à la rue dans le pays. En 2019, l’UNICEF estime qu’ils étaient près de 200.000 à se livrer à la mendicité et à des petits boulots informels pour survivre. Des enfants que l’on retrouve partout, sur les trottoirs, devant les cathédrales et sur les marchés publics, très mal perçus par la société. Et depuis la recrudescence des enlèvements dans le pays, ils sont souvent considérés comme des bandits. Ronel Paul a rencontré quelques-uns d’entre eux aux Gonaïves dans le nord d’Haïti.

 

 
Andrew Cuomo, le paria
C'est l'histoire d'une chute. D'abord encensé pour sa gestion de la crise du Covid dont sa ville était, en 2020, l'épicentre, Andrew Cuomo le Gouverneur démocrate de l'État de New York est aujourd’hui devenu paria. Peu à peu contesté finalement pour ses décisions prises face à l'épidémie, depuis le début de l'année 2021, Andrew Cuomo doit aussi faire face à des accusations de harcèlements sexuels, notamment sur d'anciennes collaboratrices. Il a toujours nié, mais hier, mardi 3 août 2021, la procureure générale de la ville a rendu publiques ses conclusions, et elle confirme les versions des femmes qui ont témoigné contre lui. Aujourd’hui lâché par les siens, Andew Cuomo est appelé à démissionner par tous, y compris le président Biden.

 

 
Cuba peut-elle faire face au changement climatique ?
À La Havane, sur le mythique front de mer du Malecon, les façades des immeubles sont rongées par les embruns, des échafaudages soutiennent plusieurs édifices coloniaux, quand ce n’est pas tout simplement un trou qui laisse deviner un ancien immeuble d’habitation qui s’est effondré. La capitale cubaine tombe en ruines, et cela interroge sur l’état du pays et sa capacité à faire face à l’impact du changement climatique et ses manifestations de plus en plus fréquentes dans les Caraïbes. Un dossier signé Domitille Piron.