Dans une déclaration adoptée à l’unanimité hier, mercredi 24 mars 2021, le Conseil de sécurité de l'ONU réclame aux autorités haïtiennes des «élections libres et transparentes», dès cette année 2021. 

Ces déclarations de l’instance onusienne sont les premières du genre, à un tel niveau, depuis 2017. Rédigé par les États-Unis, le texte souligne «la nécessité urgente de tenir des élections législatives libres, équitables, transparentes et crédibles qui ont été retardées depuis octobre 2019». Le Conseil de sécurité réclame aux autorités que ses préparatifs électoraux «soient faits en vue d'une élection présidentielle libre en 2021». Une façon de mettre le gouvernement au pied du mur, selon Frantz Duval, rédacteur en chef du Nouvelliste, en ligne avec nous de Port-au-Prince.
Un vaccin made in Cuba
La Havane entame la vaccination de son personnel de santé avec son propre vaccin contre le Covid ! Avant même son approbation, Soberana 2 est déjà injectée aux travailleurs du secteur de la santé. Il s’agit d’une étude d’intervention, avant la campagne de vaccination qui devrait démarrer en juin 2021. Et les Cubains se sont donné comme objectif de vacciner toute la population, d’ici la fin de l’année 2021, avec ses vaccins maisons ! Reportage à la Havane, Domitille Piron.
À Rio, la boxe pour une deuxième chance
Sur le ring, policiers et anciens prisonniers s'affrontent. Après le combat, ils se serrent dans les bras. L'école de boxe Delfim à Rio est reconnue pour accueillir ceux qui sont en marge de la société : d’anciens détenus, des personnes en semi-liberté, ou des habitants de favelas. Une école pas comme les autres, pour se réinsérer dans la vie sociale. Une sorte de deuxième chance que nous fait découvrir Sarah Cozzolino.