Les Unes de la presse américaine aujourd’hui critiquent le retrait des troupes d’Afghanistan et les erreurs en politique étrangère de Joe Biden, alors que les États-Unis organisent le rapatriement des ressortissants et des diplomates américains dans le pays, marqué par une progression éclair des talibans.

Pour le Washington Post, ce retrait est surtout une défaite américaine. Le journal s’appuie sur des documents officiels datant de 2005. Déjà à l’époque, le président Bush avait dû se rendre à l’évidence : il sera à terme impossible de vaincre les talibans. Cette prise de conscience, apparue très tôt, a été cachée pendant de longs mandats, jusqu’à celui de Donald Trump. Le journal canadien Globe and Mail, quant à lui, parle carrément de «désastre». Les conséquences du succès militaire des talibans sur les Américains seront importantes, même au-delà de l’Afghanistan, estime le Globe and Mail. « La défaite américaine galvanisera d’autres mouvements terroristes dans le monde. Des mouvements qui pourraient à nouveau constituer une menace pour la sécurité des États-Unis », selon le NY Times.

 

Recensement aux États-Unis : la population blanche en recul pour la première fois

« Pour la première fois dans l’histoire des États-Unis, la population blanche est en recul », écrit le Wall Street Journal. Elle reste cependant majoritaire et représente 57 % des Américains, suivis ensuite des Latinos (environ 19%). Selon USA Today, le pays est plus divers que jamais. Autre fait important : le Sud compte la hausse la plus importante du nombre d’habitants.

Le Mexique commémore les 500 ans de la chute de l’Empire aztèque

Le 13 août 2021, le conquistador espagnol Hernan Cortez et ses troupes prenaient la capitale de l’empire aztèque, Tenochtitlan, marquant la chute de l’empire. Cette commémoration historique est transformée en polémique dans le pays, après que le président Andrés Manuel Lopez Obrador a demandé à l’Espagne, une nouvelle fois, des excuses pour les violences et les violations des droits de l’homme pendant la colonisation.