L’un des cartels les plus puissants du pays a menacé de mort l’une des journalistes les plus connues, et accusé plusieurs grands médias de faire une couverture biaisée de la violence dans l’État du Michoacan, où des cartels se sont affrontés.

La vidéo publiée lundi dernier (16 août 2021) sur les réseaux sociaux dure à peine deux minutes. Nemesio Ruben Oseguera Cervantes, alias El Mencho, chef du Cartel de Jalisco, l’un des plus puissants du Mexique, s'en prend à plusieurs médias mexicains. Il critique leur couverture de la violence dans l'État du Michoacan. Surtout, Nemesio Ruben Oseguera Cervantes menace une des journalistes les plus connues du pays, Azucena Uresti. «Si tu n'arrêtes pas de t'en prendre à moi, où que tu sois, je te ferai manger tes mots même si on m'accuse de féminicide», peut-on entendre. Azucena Uresti, placée sous protection policière, a assuré qu'elle continuerait de faire son travail comme avant, en se basant sur des faits réels.

 

Naomi Osaka solidaire d'Haïti

La championne de tennis Naomi Osaka revient sur les courts cette semaine au tournoi de Cincinnati. Après son échec aux Jeux olympiques de Tokyo, la numéro 2 mondiale veut préparer le prochain Grand Chelem de la saison, l'US Open. Naomi Osaka, dont le père est Haïtien, a décidé de faire un geste pour le pays. Elle reversera ses gains du tournoi de Cincinnati aux victimes du séisme qui a frappé Haïti, le samedi 14 août 2021.

 

Le manque du matériel affecte la recherche des survivants du séisme

Les habitants utilisent leurs mains et des pelles pour dégager des décombres et chercher des personnes encore en vie, décrit le Miami Herald. Aux Cayes, l’espoir diminue. Les équipes de secours ont pu retrouver une dizaine de corps, dont plusieurs enfants qui n’ont pas survécu à l’effondrement de leur maison. Le journal de Floride évoque une situation de grand désespoir, il manque de tout, écrit le Miami Herald qui cite un habitant, selon lequel la précarité du système de soins est aussi mortelle que le séisme lui-même.