Trois jours après l'enlèvement de 12 personnes dont 7 religieux (parmi lesquels 2 Français) en Haïti, le gouvernement haïtien a présenté la nuit dernière sa démission. Exit Joseph Jouthe. Claude Joseph est nommé nouveau Premier ministre par le président Jovenel Moïse qui a précisé que ce changement visait à s'attaquer au problème aigu de l'insécurité.

« De la poudre aux yeux », estime notre invité Frédéric Thomas, docteur en Sciences politiques au Cetri, le centre tricontinental basé en Belgique. Claude Joseph est le sixième chef de gouvernement nommé en 2 ans alors les enlèvements ont triplé au 1er trimestre 2021 par rapport à la même époque l’an dernier (2020). Pour ce spécialiste d’Haïti, la situation actuelle dans le pays est un « marqueur de l’échec du Président, mais aussi de la communauté internationale » à laquelle s’adresse avant tout ce changement de tête. Cette communauté internationale doit changer d’interlocuteur pour engager la transition réclamée par le peuple haïtien, selon Frédéric Thomas.
Les Péruviens médusés face aux résultats de la présidentielle
Le second tour de la présidentielle qui aura lieu le 6 juin 2021 au Pérou verra s’affronter le candidat de la gauche radicale, Pedro Castillo et celle de la droite populiste Keiko Fujimori. Deux candidats que tout oppose. Lui, un instituteur et syndicaliste quasiment inconnu en politique. Elle, fille de l’ancien autocrate Alberto Fujimori, se présente pour la 3ème fois à l’élection présidentielle, alors qu’elle est sous le coup de sérieuses accusations de corruption. Face à ce choix radical, les Péruviens sont consternés et surtout divisés. À Lima, le reportage de Wyloën Munhoz-Boillot.
La plus longue guerre des États-Unis touche à sa fin
Ce mercredi 14 avril 2021, Joe Biden annoncera le retrait total des troupes américaines d'Afghanistan pour le 11 septembre 2021, soit 20 ans tout juste après les attentats du World Trade Center. Pour la presse, le président américain veut remettre les compteurs de son agenda international à zéro.