Les procès filmés pour l'histoire nous enseignent ce que sont les crimes contre l'humanité, du procès de Nuremberg au génocide des tutsi du Rwanda. Initialement exposées aux Archives Nationales à Paris, ces archives audiovisuelles de la justice sont montrées à Kigali où la génération post-génocide s'interroge sur l'idéologie de la haine et le déni affiché des accusés.

Accueillie depuis le 27 janvier 2022 par le Centre Iriba, l’exposition est traduite en kinyarwanda et enrichie d’archives filmées des Gacaca, extraites des 350 heures d’images tournées par la réalisatrice Anne Aghion, co-fondatrice du centre Iriba avec Assumpta Mugiranesa.

Un documentaire signé Valérie Nivelon, réalisé par Sophie Janin.

 

Tous mes remerciements au Centre Iriba et à toute son équipe ainsi qu’à toutes celles et ceux qui ont accepté de participer au tournage de ce documentaire.

Merci particulièrement à Cédric Kalimunda pour nous avoir offert sa composition « Luttons contre la haine », en voici les paroles :

 

(Version Originale)

TURWANYE  URWANGO
Izo nzika nizicike,
Duce ukubiri n’amacakubiri,

Twese uko turi.

 

R/   Turwanye urwango,

       Twimike urukundo.
Rugira ajya kuturema,
Yaturemye twese tungana,

Turi abatangana.
Dutotezwa n’ingirwamategeko,
Yatanzwe na mwenemuntu,

Atari mwenimana.

 
Hacike impaka zurudaca,
Zishakashaka inkomoko,

Mu nyokomuntu.

 
Gutsimbarara ku bwoko,
Nibyo birema irondakoko,

N’intonganya.

 

 

(Traduction en français)

LUTTONS CONTRE LA HAINE  
Que récriminations et ressentiments soient déracinés irrémédiablement,
Puissions-nous mettre fin à toute forme de discrimination,

 

Que nous y prenions tous part.

 

R/   Luttons contre la haine,

      Faisons régner l’amour.

 
Le Créateur nous créa tous avec équité,
Inscrivant dans notre égalité, que rien ne vienne jamais nous séparer.
Persécutés nous fûmes, au nom de lois déloyales,
Fomentées par un simple humain

Bannissant sa dimension divine.

 
Que cessent ces débats s’acharnant sans relâche,
Qui viennent prescrire la différence, au sein d’une seule et unique origine :

L’espèce humaine. 

 
S’accrocher à l’idée de l’appartenance raciale,
Nous aliène aux honteuses « théories raciales », d’une époque honnie,

Source d’affrontements.

 

 

Chant Composé par Cédric Kalimunda,

Mémoire de la Shoah, 27Janvier 2021.

 

Le livret de l’exposition présentée à Paris conçue par Martine Sin Blima-Barru et Christian Delage.

 

Sylvie Humbert, professeur HDR d’Histoire du droit, revient sur son voyage à Kigali.