En 2020, la crise de la Covid-19 a mis en évidence la forte dépendance de l’Afrique en matière d’approvisionnement des produits pharmaceutiques. Comment structurer une filière industrielle du médicament et du vaccin et passer de consommateur à producteur ? Et la recherche africaine dans tout ça, où en est-elle ? Comment l’Agence africaine du médicament et les gouvernants peuvent-ils accompagner scientifiques et industriels ? Quand l’Afrique pourra-t-elle soigner les Africains ?  

Avec la participation de :

Dr Oumy Ndao, directrice générale de l’Agence sénégalaise de réglementation pharmaceutique

Michel Sidibé, envoyé spécial de l’Union africaine pour l’Agence africaine du médicament (AMA), ancien ministre de la Santé et des Affaires sociales de la République du Mali et ancien directeur exécutif de l’ONUSIDA

Pr Halidou Tinto, directeur de Recherche en Parasitologie et enseignant associé à l’Université Nazi Boni de Bobo-Dioulasso, directeur régional de l’Institut de Recherche en Sciences de la Santé (IRSS), investigateur principal du projet d’essai vaccinal sur le candidat vaccin contre le paludisme R21.