Certains les baptisent les « boulevards des allongés », d’autres plus simplement les « mouroirs ». Accusés souvent de corruption, faux diagnostics, incompétence, séquestration, peut-on faire confiance aux hôpitaux africains ? Et si les patients arrêtaient, devant les drames qui se multiplient, de s’en remettre à la seule volonté de Dieu ? Quels sont leurs recours juridiques ? Quelle est la viabilité des hôpitaux désertés par les dirigeants ? Comment faire pour que la santé devienne une priorité ?

Avec nos invités :

  • Guylain Akilimali Badesi, concepteur de l’application Health Malamu, un carnet médical pour prévenir les erreurs médiales en RDC

  • Daouda Traoré, médecin légiste au Burkina Faso, diplômé d’un Master en Droit pénal et Science criminelle et expert en responsabilité médicale

  • Félix Kabange Numbi, député national FCC (Front commun pour le Congo), ancien ministre de la Santé publique de RDC

  • Pr Mamadou Diarra Beye, directeur du Samu national au Sénégal.