Des cimetières dans la lumière, de la musique et des festins sur les tombes, sur les autels dressés dans les maisons. Pendant 3 jours – du 31 octobre au 2 novembre – Les familles bien vivantes se rassemblent et se retrouvent pour manger avec leurs morts. Au Mexique, la fête et la mort ne font qu’«un», et forment une passerelle entre les mondes des défunts et celui des vivants. Des traditions et des rites entourent la fête des morts, culturelle et culinaires. Le saviez-vous ? Les morts détestent qu’on les oublie, et les vivants aiment se rappeler de chacun en cuisinant les plats qu’ils aimaient tant. 

Avec Mercedes Ahumada, cheffe cuisinière, traiteur et formatrice, et Sébastian, son fils.→ Site de cuisine mexicaine→ Facebook cuisine mex Mercedes 

Au Gabon, la fête des morts est célébrée dans la joie et le souvenir, en famille et dans les cimetières. Un détour par Libreville.

Pour aller plus loin- Manger fantôme de Ryoko Sekiguchi- Mexique, le livre de cuisine de Margarita Carillo Arronte, éditions Phaïdon- Paris Mexico Aller-retour gourmand en 50 recettes, Keribus éditions- Coco film, de Adrian Molina et Lee UnKrich. Pixar.

MusiquesLa Llorona de Angela AguilarSon de difuntos de Lila Dows