Le Refettorio est un restaurant situé dans la crypte de l’Église de la Madeleine à Paris. Beau, gastronomique, solidaire, il est le dernier né des Refettorio, imaginé en 2015 par le chef italien Massimo Bottura, dans la foulée de l’exposition universelle de Milan autour de l’alimentation. 

La lutte contre le gaspillage alimentaire et pour une nourriture bonne et saine pour tous avaient été au cœur des préoccupations. Massimo Bottura a voulu porter ces deux priorités au-delà de l’exposition. Il a alors imaginé Food for Soul - de la nourriture pour l’âme, un association à but non lucratif. Sa première traduction concrète a été l’ouverture du premier Refettorio à Milan. Un restaurant pour lutter contre le gaspillage, contre l’exclusion en s’appuyant sur le pouvoir de la beauté, la chaleur de l’accueil, l’hospitalité. Le pouvoir de la table pour un lien restauré.

D’autres Refettorio ont ouvert leurs portes, au Brésil, à Londres, en Italie à Bologne et Modène, puis à Paris en mars 2018 dans les cryptes de l’Église de la Madeleine, réincarnées par l’artiste JR et Prune Noury. Au Refettorio Paris, des repas sont préparés chaque jour avec des invendus alimentaires – donnés aux associations comme la banque alimentaire, notamment en France, ou directement au Refettorio- et servis aux « invités », des personnes en grande précarité, exclus de la société, des retraités en grande solitude identifiés par quatre associations – dont Emmaüs, les petits frères des pauvres, ozanna.  Au fil du dîner, le lien social se retisse, des amitiés se nouent, la faim s’apaise. Le Refettorio travaille chaque jour avec des bénévoles, en salle et en cuisine. Ils participent aussi à la construction de ce lien. Un rayon de soleil dans la vie des invités comme dans celle des bénévoles, de la nourriture pour l’âme.

Avec Maxime Bonnabry-Duval, le chef en résidence au Refettorio, Solène Gallard, sa seconde.

 

Pour en savoir plus- L’adresse du Refettorio à Paris.- Le pain est or, de Massimo Bottura, éditions Phaïdon.

MusiqueBlack Market de Weather ReportLisboa antiga d’Amalia Rodriguez et Isabelle Martin (A Capella dans l’émission)La vie en roseGirls just wanna have fun de Cindy Lauper.