Émission spéciale consacrée au Parlement des écrivaines francophones dans le cadre de la manifestation «Les Voix d'Orléans» qui, trois ans après la création du Parlement, donne carte blanche à une trentaine d'auteures venues des cinq continents, parmi lesquelles Faouzia Zouari, Gisèle Pineau et Michèle Rakotoson.

Fawzia Zouari, fondatrice du Parlement des écrivaines francophones, originaire de Tunisie, est journaliste et écrivaine de nombreux livres dont «Le Corps de ma mère» récompensé par le Prix des cinq continents de la Francophonie en 2016. Elle vient de publier «Valentine d'Arabie» aux éditions du Rocher. 

 

Gisèle Pineau a grandi en région parisienne, et vit actuellement en Guadeloupe. Écrivaine reconnue depuis son premier roman, «La grande drive des esprits», Grand Prix des lectrices de Elle, en 1993, elle a publié une vingtaine d’ouvrages. «Ady, soleil noir» (éditions Philippe Rey) a remporté le prix du roman historique de Blois en 2021 et elle est aussi l'auteure du roman policier «La couleur de l'agonie» publié chez Caraibeditions.

 

Michèle Rakotoson, dramaturge et romancière, a été récompensée par le Grand Prix de la Francophonie en 2012 (médaille de vermeil). Après une carrière de journaliste à RFI, elle est retournée vivre à Madagascar où elle marraine l'association «Opération Bokiko» qui aide à l'écriture, l'édition, la diffusion et  la promotion des auteurs malgaches.