Révélée en 2003 par Le Ventre de l’Atlantique, Fatou Diome, auteure, entre autres, de Kétala, Celles qui attendent et Impossible de grandir, transforme de livre en livre notre regard sur l’Afrique et le monde.Son nouveau roman intitulé Les Veilleurs de Sangomar aux éditions Albin Michel s'ouvre au lendemain du naufrage du Joola, ferry qui a coulé en septembre 2002 au large du Sénégal faisant 2 000 victimes.

« Nul ne s’aventure sans appréhension à Sangomar, ce bout de terre inhabitée où, dans la tradition animiste sérère, se rassemblent les djinns et les âmes des défunts. Sur l’île voisine, la jeune Coumba entame un long veuvage, recluse chez sa belle-mère. Elle vient de perdre son mari dans le naufrage du Joola, en 2002, au large du Sénégal. Dès la nuit tombée, après le cortège des prières rituelles et des visites obligées, Coumba peut enfin faire face à son chagrin, consigner les souvenirs heureux, invoquer les morts. Alors, sa chambre s’ouvre grand aux veilleurs de Sangomar, esprits des ancêtres et des naufragés qui lui racontent leur destin et la mèneront à la rencontre de son "immortel aimé" ». (Présentation du roman)

(Rediffusion du 31 août 2019)