Beata Umubyeyi Mairesse est née à Butare, au Rwanda, en 1979. Elle arrive en France en 1994, après avoir survécu au génocide des Tutsi. Ses recueils de nouvelles Ejo et Lézardes (La Cheminante, 2015, 2017) ont reçu le Prix François Augiéras, le Prix de l'Estuaire et le Prix du livre Ailleurs.

Elle publie aujourd'hui son premier roman sous le titre Tous tes enfants dispersés aux éditions Autrement, en lice pour le Prix Wepler et les révélations de la Société des Gens de lettres.

"Peut-on réparer l'irréparable, rassembler ceux que l'histoire a dispersés ? Blanche, Rwandaise, vit à Bordeaux après avoir fui le génocide des Tutsi de 1994. Elle a construit sa vie en France, avec son mari et son enfant métis Stokely. Mais après des années d'exil, quand Blanche rend visite à sa mère Immaculata, la mémoire douloureuse refait surface. Celle qui est restée et celle qui est partie pourront-elles se parler, se pardonner, s'aimer de nouveau ? Stokely, lui, pris entre deux pays, veut comprendre d'où il vient.Ode aux mères persévérantes, à la transmission, à la pulsion de vie qui anime chacun d'entre nous, Tous tes enfants dispersés porte les voix de trois générations tentant de renouer des liens brisés et de trouver leur place dans le monde d'aujourd'hui. Ce premier roman fait preuve d'une sensibilité impressionnante et signe la naissance d'une voix importante." (Présentation de l'éditeur)

(Rediffusion du 27 septembre 2019)