Dans son livre Derrière le niqab, la sociologue et réalisatrice de documentaires Agnès De Féo a enquêté pendant 10 ans sur les femmes qui ont porté et enlevé le voile intégral. 

« Fantômes en noir », « accoutrement obscène », « symbôle d'oppression et du statut inférieur de la femme en islam »... Le niqab, ou voile intégral, s'est vu dénoncé par une grande majorité de la population française et par les politiques notamment lors de l'interdiction par la loi votée le 11 octobre 2010.