Bertrand Sikadi est camerounais. Il témoigne sur ce que fut la traversée vers les routes de l'exil : atroce, pleine de souffrance et d'humiliations. Il témoigne pour toutes ces ombres, tous ces morts qu'on appelle migrants. Et comme le flot de ces exilés ne cesse de grossir, l'auteur livre ses propres interrogations. Un tel périple est-il nécessaire quand on sait qu'il comporte des risques aussi fous ? Que deviennent ces migrants une fois parvenus dans leur eldorado ?

Telles sont les questions abordées dans cet ouvrage Folie et calvaire des migrants, un livre publié à compte d'auteur, lu par Sylvie Koffi.