Il y a 4 ans, Donald Trump promettait de rendre sa grandeur aux États-Unis, « America great again ». Mais alors qu'il postule pour un nouveau mandat, les experts notent que la perception d'un déclin relatif de l’hégémonie américaine déjà constatée sous le mandat d’Obama s’est accentuée sous la présidence Trump. 14 chercheurs internationaux ont donc analysé comment les alliés des USA anticipaient cette perte d’hégémonie relative.

America’s allies and the decline of the U.S. hegemony publié en anglais aux éditions britanniques Routledge, est co-dirigé par Justin Massie et Jonathan Paquin. Sylvie Noël s’entretient avec Jonathan Paquin, professeur de sciences-politiques à l’université Laval de Québec.