Aux États-Unis, le mouvement anti-raciste « Black Lives Matter » questionne sur l’histoire des pratiques policières et également sur l’histoire officielle du pays, touché au cœur de son identité.

Dans son dernier livre « Être Américain aujourd’hui, les enjeux d’une élection présidentielle », paru chez Gallimard, le politologue Didier Combeau pose son regard sur le pays en s'interrogeant sur l'identité américaine. La nation est, selon lui, menacée par une fragmentation des identités, c'est aussi l'une des raisons qui explique la victoire de Donald Trump, selon Didier Combeau.