Fin janvier, Donald Trump présentait son plan de paix pour le Proche-Orient, aux côtés de Benyamin Netanyahu, mais sans les Palestiniens. Ce plan asymétrique, rejeté par les Palestiniens, prévoit l'annexion d’une partie de la Cisjordanie par Israël. Un Palestinien n'a pas été surpris par ce plan, c'est Khalil Tafakji, éminent cartographe palestinien qui étudie la colonisation israélienne depuis les années 80.

Les cartes de Khalil Tafakji décrivent de façon éloquente la désagrégation du territoire palestinien. Il vient de publier avec Stéphanie Maupas « 31° Nord 35° Est » aux éditions La Découverte. Il y décrit l’implacable colonisation israélienne de la Cisjordanie. RFI l'a rencontré lors de son passage à Paris début février.