Les ultra-religieux ont pris le pouvoir à Jérusalem pour former le Grand Israël, tandis que les résistants, laïcs juifs et arabes, se sont retranchés à Tel Aviv. Un mur sépare désormais les deux mondes. Plusieurs personnages vont tenter de le franchir dans un sens ou un autre, au péril de leur vie. Dans Les lumières de Tel Aviv, aux éditions Rivages, Alexandra Schwartzbrod dénonce les dérives radicales.