Nous recevons le pianiste Randy Kerber, le saxophoniste Jowee Omicil et la contrebassiste Sélène Saint-Aimé pour la sortie des albums Y Pati et Mare Undarum sur le label Komos.

Randy Kerber est un compositeur, arrangeur et pianiste américain. Il fait sa première tournée en 1977 avec Bette Midler. Nominé aux Oscars en 1986 avec Quincy Jones pour La Couleur Pourpre, aux Grammys pour les arrangements de Over The rainbow de Barbara Streisand. Son clavier orne les bandes originales de films prestigieux : Titanic, Forrest Gump, Lalaland... C'est en 2019 à Paris, lors du tournage de la mini série Netflix The Eddy qu'il rencontre la saxophoniste Jowee Omicil, qui fait ses débuts à l'écran.

Jowee Omicil est un saxophoniste d'origine haïtienne, né à Montréal et basé à Paris. Après 2 albums dont Let's Bash en 2017, Y Pati est sa 1ère sortie sur le label Komos (voir plus bas) ► Retrouvez le Clip The Long Way Home ici

Puis Sélène Saint-Aimé présente son 1er album Mare Undarum.

Sélène Saint-Aimé

Sélène est une jeune contrebassiste, chanteuse et compositrice d’origine caribéenne et africaine. Désormais basée à Paris, elle a étudié avec des musiciens de renommée internationale comme Steve Coleman, Lonnie Plaxico, Ron Carter… Son identité se développe au travers de voyages et rencontres (Cuba, Martinique, USA, Afrique du Nord, Espagne, Italie...).

1er album Mare Undarum

Dans la mythologie grecque, Séléné (fille des Titans Hypérion et Théia) représente la déesse de la pleine Lune. Passionnée par la beauté et la poésie de ce satellite naturel de la Terre, la jeune musicienne s’inspire de la sélénographie (l'étude de la surface et du relief de la Lune) dans ses compositions.

Mare Undarum explore tel un récit autobiographique l’univers des mers lunaires. Ces larges plaines basaltiques, formées lors d’impacts de météorites, révèlent chaque faille et inévitables expériences de la vie. ► Retrouvez le Clip Totalis ici

Le label Komos

Komos est un jeune label parisien, créé en 2019, et dédié à la promotion des jazz d’ici et d’ailleurs. Un Komos était une procession rituelle festive dans la Grèce antique, du nom de la divinité qui présidait à ces festins et aux réjouissances nocturnes. L’ambition du label est de proposer un jazz lui aussi propice à la transe.

Propriété du producteur de spectacles Olivier Poubelle, Komos est animé par Antoine Rajon qui en assure la direction artistique, la production artistique et exécutive et la promotion. Tous les disques sont produits au Studio Pigalle à Paris, studio historique conçu en 1947. Ils sont tous enregistrés par le jeune et talentueux ingénieur du son Félix Rémy. Tous les enregistrements sont faits en prises directes et collectives dans la salle principale, sans re-recording ni edit (Antoine Rajon).

(Rediffusion du 10 janvier 2021)