Chaque mois, le journaliste Sophian Fanen vous propose 5 titres chroniqués avec soin. Voici sa sélection de février :

- Altin Gün, Yüce Dağ Başında, tiré de l'album Yol (Glitterbeat Records, 2021)

- Ivan Conti et Thiago Maranhão, O Saci (single, Mango Musik, 2021)

- The Bug et Dis Fig, Come, tiré de l'album In Blue (Hyperdub, 2020)

- Lotte Kærså & Græsrødderne, Prøv og Gør Ligesom Jeg, tiré de l'album Jubiiilæum (Tartelet Records, réédition 2020)

 - Mathieu Boogaerts, Guy of Steel, tiré de l'album En anglais (Tôt ou Tard, 2021).

Puis nous parlerons avec Antoine Loyer et Loup Uberto (via report it) pour la sortie de l’album Sauce Chien et la Guitare au Poireau chez Le Saule.

Sauce Chien et la Guitare au Poireau a été cuisiné joyeusement par le trio Bégayer et Antoine Loyer & Mégalodons Malades.

Un disque enfanté par des virées nombreuses des Alpes vers la Belgique et de Bruxelles vers les Alpes, en quatre ans d’enregistrements et mixages partagés, correspondu et encollé au logis, en studio, chez des amis, en résidence, essentiellement et entre autres choses. Sauce chien et la guitare au poireau est cuisiné joyeux dans l'amicale Bégayer et Antoine Loyer & Mégalodons malades depuis la perspective simplette du disque 'split dont on pourrait partager les deux faces, jusqu’à la résolution - avec les mains du peintre Antoine - de faire de ces chansons le support d’un tableau accompli avec force cadences, points de fuite et pigments (le tableau étant un grand geste garni de petits gestes entiers s’harmonisant généreusement et sans contrainte).

Sauce chien et la guitare au poireau file où les écritures Loyer-Mégalodons-Bègues se ressemblent : à l’impulsion d’un geste tout à fait simple, soit le geste le plus difficile, dont l’affinage exige de chercher longtemps et attentivement une netteté toute juste. Une fois Antoine parle de la délicatesse de Miró selon Walter Erben : "Si je ramasse une pierre, c’est une pierre, si Miró ramasse une pierre, c’est un Miró". Il s'agit de placer dans le geste de ramasser cette pierre (ou dans celui de chanter cette chanson) la souche du geste, y mettre ensemble une exigence entière, une crudité rieuse et les petites provocations affectueuses.

Loup Uberto

Voir ici le clip Rituel Mafieux 

Antoine Loyer : guitare, chant

Sandra Naji, Stéphanie Verin, Morgane Trouillet, Mira Matthiew, Arianna Marcolini, Anne-Charlotte Bisoux : Chant

Quentin Manfroy : contrebasson

Léo Fuster : alto, trois corde ‘bègue’, percussions

Loup Uberto : Voix, guitare, luths trois cordes

Lucas Ravinale : Luth trois cordes basse, circuit bending, percussions

Alexis Vinéïs : Batterie, percussions, cajón.