La Libye est en grand danger. Economiquement, ses ressources sont mal exploitées car trop convoitées. Politiquement, deux factions principales s’opposent, deux gouvernements, l’un à Tobrouk, reconnu, l’autre à Tripoli, autoproclamé. Et le poids des milices fait craindre une possible partition de ce pays situé à la croisée des mondes arabe, berbère et africain. « De la révolution au chaos », c’est le dossier réalisé par notre partenaire, la revue trimestrielle Moyen-Orient.