L’édition du mois de juin 2020 avait été annulée pour cause de pandémie. La situation sanitaire en région parisienne étant ce qu’elle est, l’acte 5 a bien lieu du 16 octobre au 3 novembre 2020, avec des restrictions que nous détaille Marie Descourtieux, la directrice des actions culturelles de l’Institut du monde arabe.

Côté spectacles, le thème cette fois est « soulèvements ! », en lien avec les printemps arabes de 2011, mais aussi ceux, plus récents, en Algérie, au Liban ou en Irak. Pour les illustrer, il y aura de la musique, de la danse, du théâtre, du cinéma, mais aussi des débats et des conférences.