Selon l’OMS, le trachome est la principale cause de cécité d’origine infectieuse dans le monde. Ce problème de santé publique, qui fait partie des Maladies Tropicales Négligées, concerne 44 pays et est responsable de cécité et de déficiences visuelles, pour environ 1,9 million de personnes. 

Le trachome est dû à une bactérie intracellulaire, le Chlamydia trachomatis. L’infection est transmise par contact avec l’écoulement oculaire ou nasal de personnes infectées, en particulier les jeunes enfants qui forment le principal réservoir de l’infection. Il est également transmis par les mouches, qui ont été en contact avec les yeux ou le nez des personnes infectées. Pourquoi les femmes sont plus touchées que les hommes ? Où en sont les recherches ?
Dr Christophe Orssaud, ophtalmologiste et neurophtalmologue, responsable de l’Unité fonctionnelle d’ophtalmologie à l’Hôpital Européen Georges Pompidou, à Paris Pr Assumpta Bella, professeur Titulaire d'Ophtalmologie, chef du service d'Ophtalmologie et directeur médical à l'Hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique de Yaoundé. Coordonnateur du Programme national de lutte contre la Cécité du Cameroun Pr Serge Resnikoff, président de l’Association Organisation pour la Prévention de la Cécité OPC.
En fin d’émission, nous faisons le point sur l’enquête OpinionWay qui  révèle la méconnaissance des Français au sujet du cancer de la vessie. Nous en parlons avec Frédéric Merlier, président de l’Association Cancer Vessie France. 

 

Pour aller plus loin : 

Retrouvez les podcasts UROCAST pour pallier le déficit d’informations sur le cancer de la vessie et ses conséquences, en cliquant ici.