Le confinement imposé dans certains pays crée une distanciation sociale voulue, mais qui se traduit aussi par un bouleversement des repères, une réorganisation du quotidien et, dans certains cas, peut générer désarroi et souffrance.

Certains chercheurs estiment même que cette situation de confinement pourrait « causer des syndromes de stress post-traumatique ».

Si, dans certaines familles, cela peut favoriser un rapprochement et une intensification du lien d’attachement, parfois même engendrer des situations burlesques, le confinement peut également être source de grande tension.  Certaines associations ont déjà exprimé leur crainte face au risque de flambée des violences conjugales et intrafamiliales. Quel est l’impact de cet enfermement sur les relations familiales ? Comment la crise sanitaire actuelle bouleverse-t-elle l’organisation du quotidien dans les foyers ? Comment garder du lien avec les personnes seules, âgées ou fragiles ?
Dr Laelia Benoit, psychiatre à la Maison de Solenn de l'Hôpital Cochin et chercheur à l'Inserm Anne-Victoire Rousselet, psychologue et psychothérapeute spécialisée en thérapie comportementale et cognitive au Centre Hospitalier Sainte-Anne à ParisDr Isabelle Morin, médecin à l'Hôpital Delafontaine de Saint-Denis en région parisienne.
Vous pensez avoir été exposé au coronavirus ? Cliquez ici.