Transmis à l’homme, par des piqûres de moustiques, le paludisme est une maladie potentiellement mortelle, qui a causé 405 000 décès en 2018, dont 94% en Afrique. Alors que le continent est également confronté à la pandémie de Covid-19, qui met à l’épreuve des systèmes de santé déjà fragiles, l’OMS s’inquiète d’une recrudescence des cas de paludisme. Le nombre de décès pourrait même doubler en 2020, ce qui représenterait un retour aux taux de mortalité observés, il y a 20 ans

Comment poursuivre la prévention ? Quels sont les traitements efficaces ? Quelles sont les avancées de la recherche ?
Pr Olivier Bouchaud, responsable du Service des Maladies Infectieuses et Tropicales du CHU Avicenne à Bobigny en région parisienne. Et président de l’Association d’Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France Dr Gloria Berges Damoaliga, médecin généraliste et chef de service des Urgences et de la Médecine générale de l’Hôpital SCHIPHRA à Ouagadougou au Burkina Faso.
En fin d’émission, nous revenons sur une étude qui concerne le vaccin de la fièvre jaune, et montre qu’une dose fractionnée protège contre la maladie, alors que se pose régulièrement la question de la pénurie de ce vaccin. Nous en parlons avec Rebecca Grais, directrice de recherche à Epicentre pour MSF.