Dans de nombreux pays, la réussite des études ne garantit pas un avenir sécurisé et de nombreux jeunes se retrouvent face à des obstacles, à des doutes source d’angoisse, qui peuvent entraver leurs projets d’avenir.

Chômage, difficultés pour se loger, précarité et inquiétude concernant l’environnement : difficile d’envisager le futur avec sérénité.

Comment un contexte de crise peut-il avoir un impact sur l’état d’esprit d’une génération ? Comment continuer à faire des projets quand les portes semblent fermées ? Peut-on espérer sans passer pour un idéaliste ? Quels ressorts pour éviter la sinistrose ambiante ?
Anne-Victoire Rousselet, psychologue et psychothérapeute spécialisée en Thérapie Comportementale et Cognitive, au Centre hospitalier Sainte-Anne, à Paris.Hadja Idrissa Bah, étudiante, présidente du Parlement des enfants et présidente fondatrice du club des jeunes filles leaders de Guinée.