Religions du Monde - Dimanche 17 octobre 2021 - 11H10 - 12H00 heure de Paris

Passée la sidération provoquée par les chiffres du rapport de la Ciase, la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église, présidée par Jean-Marc Sauvé qui a fait état de 330 000 victimes entre 1950 et 2021, il s’agit à présent de penser « l’Après » avec la mise en route d’une réforme en profondeur de l’organisation de l’Église catholique.

Pour Marie-Jo Thiel, médecin, professeur d’éthique à la faculté de théologie de l’Université de Strasbourg et auteur de l’ouvrage de référence L’Église catholique face aux abus sexuels (2019 /Bayard), il faut revoir l’entre-soi clérical, le « patriarcalisme » et les « représentations problématiques » du prêtre vécus par certains comme un alter Christus avec l’ascendant spirituel qui en découle. De même accorder plus de place aux femmes et aux laïcs dans le mode de gouvernance de l’Église. Enfin, même si elle ne résout pas tout, la question de l’ordination d’hommes mariés doit être posée.

Retour avec Mgr Gérard Defois, ancien secrétaire général de l’épiscopat français, évêque émérite de Lille, sur la polémique - vite éteinte - née des propos du président de la CEF, Mgr Éric de Moulins-Beaufort, sur le secret de la confession dont il a dit dans un premier temps qu’il était « plus fort que les lois de la République » pour reconnaître ensuite une maladresse de formulation. Sur les rapports entre le temporel et le spirituel, Mgr Defois signe à 91 ans La laïcité , une religion nationale ? 25 siècles de controverses (Salvator).

Géopolitique des religions et des spiritualités (Eyrolles/IRIS) de David Vauclair décrypte en 40 fiches illustrées l’enjeu politique des religions sur la scène internationale. Avec des cartes, graphiques et tableaux qui accompagnent chaque fiche. David Vauclair, professeur de géopolitique et d’histoire contemporaine, pointe les défis de demain.