Religions du monde - Dimanche 31 mai 2020 - 11H10-12H (Heure de Paris)

John Shelby Spong , 88 ans, a été évêque de l’église épiscopalienne jusqu’en 2000. Il a cherché pendant son sacerdoce à comprendre pourquoi des chrétiens en recherche s’éloignaient de la foi traditionnelle, ou s’y trouvaient mal à l’aise en raison des doctrines, des rites, d’un langage ou de positions jugés obsolètes. Il en est venu à la conclusion que si le christianisme n’abandonnait pas des credo devenus plus crédibles pour l’homme du XXIème siècle, il serait amené à disparaître. John Shelby Spong est l’auteur de plusieurs livres édités en France chez Karthala. Robert Ageneau, fondateur de cette maison d’éditions, revient sur la journée d’études qui a été consacrée à l’automne 2019 à l’œuvre de l’évêque et exégète américain, journée qui a fait l’objet d’un livre publié dans la collection Sens et conscience «Pour un christianisme d’avenir».

La reprise des cultes en France : Durement touchés par le rassemblement à Mulhouse de la Porte ouverte chrétienne, à la mi-février 2020, megachurch stigmatisée au début de la pandémie par la préfète du Grand Est, les évangéliques se montrent très prudents pour un retour à la normale des célébrations.

Romain Choinet, responsable de la communication du Cnef, le Conseil national des évangéliques de France.

Et à propos de la demande pressante de responsables de la hiérarchie catholique exercée auprès du gouvernement pour rouvrir les lieux de culte avant début juin  2020 afin de permettre aux fidèles de communier, le père François Glory, prêtre des MEP (Missions étrangères de Paris), donne un autre point de vue sur le sujet et rappelle qu’en Amazonie, où il a vécu 35 ans, l’Eucharistie tous les dimanches n’était pas la priorité.