En Iran, il existait il y a encore quelques mois une émission de téléréalité où des spectateurs pouvaient voter pour ou contre le pardon d'un ou d'une condamnée à mort. Mais depuis la sortie du film Yalda, grand prix du festival de cinéma de Sundance 2020, cette émission a disparu du petit écran. Yalda, la nuit du pardon, sort ce mercredi en salles en France. Massoud Bakshi y met en scène le face à face entre deux femmes, l'une risque la peine de mort pour avoir tué accidentellement son époux, et doit, devant les téléspectateurs, implorer le pardon de l'autre, la fille de la victime.