Le confinement de la moitié de l’humanité n’est pas sans conséquences sur les animaux, notamment ceux qui sont enfermés dans les zoos et qui se retrouvent brusquement sans public. Ainsi un couple de pandas géants vient de s’accoupler dans le zoo de Hong Kong après 10 ans d’attente, profitant peut-être d’une intimité inédite. A Paris, la ménagerie du Jardin des plantes est fermée au public depuis la mi-mars et les comportements de certains animaux s’en trouvent modifiés.