C’est l’une des artistes africaines à découvrir en ce moment à la Galerie Art-Z à Paris dans le cadre de l’exposition AWA (African Women Artists), jusqu’au 6 mars près de la Bastille. Géraldine Tobé est aussi l’une des héroïnes de « Système K », documentaire de Renaud Barret sur la scène artistique de Kinshasa. Signe particulier : cette jeune Congolaise crée ses tableaux avec la suie et la fumée de bougies et lampes à pétrole.