L’Institut Giacometti est l’un des premiers musées à rouvrir ses portes. L’exposition « À la recherche des œuvres disparues » avait été inaugurée à Paris trois semaines avant le confinement et avait donc été très peu vue par le public. Aujourd’hui, les visiteurs peuvent revenir la découvrir. Elle retrace les œuvres disparues du grand sculpteur dans les années 20 et 30. L’entrée se fait uniquement par réservation et dix personnes sont accueillies toutes les 20 minutes. L'Institut Giacometti affiche quasi-complet pour les prochains jours.