Ce devait être l'exposition évènement de ce printemps au Grand Palais à Paris. L’exposition Pompéi, ville italienne engloutie par l'éruption du Vésuve en 79 de notre ère dont les ruines sont visitées chaque année par des millions de personnes, aurait dû drainer la foule des grands jours au musée.

Du fait de la crise sanitaire et en attendant une éventuelle ouverture de l'exposition dans les mois prochains, le Grand Palais donne accès libre sur son site à l'histoire et aux dernières recherches autour de cette fascinante cité figée dans le temps par une des plus grandes catastrophes naturelles de l'Antiquité.