« Lourdes priait l’année dernière pour les chrétiens d’Orient écrit l’éditorialiste de Sud Ouest, Christophe Lucet, En ce 15 août 2016, c’est au tour des chrétiens maltraités et déracinés de Mésopotamie et du Levant de s’inquiéter pour leurs frères occidentaux confrontés au terrorisme... Ont-ils pris conscience que tout en vivant dans le confort des vieilles démocraties, ils sont embarqués sur les mêmes eaux tumultueuses?.... Les pèlerins qui convergent aujourd’hui vers la cité mariale vont donner une réponse. On les attend plus nombreux que prévu, c'est sans nul doute un effet de l’assassinat du prêtre Jacques Hamel dans son église de Saint-Étienne-du-Rouvray souligne Christophe Lucet.
Dans Le Parisien, Jean-Pierre Chevènement dit oui. Il confirme qu'il est prêt à diriger la Fondation pour l'Islam de France pour faire émerger un islam compatible avec la République, c'est une bonne réponse à la poussée du terrorisme estime l'ancien ministre de l'Intérieur. Le président de la République avait proposé son nom à ce poste mais il avait aussitôt été critiqué de toute part. D'après lui être musulman n'est pas nécessaire pour cette tache, puisque il ne sera pas chargé de promouvoir l'islam. Si sa nomination se concrétise, sa priorité sera la formation profane des imams. Il faut leur enseigner, explique t-il, ce qu'est la citoyenneté française, le cas échéant la langue française et les principes généraux du droit.
Toujours dans Le Parisien, la une est consacrée au boum des retraites spirituelles. « Cet été raconte le quotidien, les français s'occupent de leur âme. Ils tentent de plus en plus l'expérience d'un séjour coupé du monde. »
Ce n'est pas réservé aux croyants de confession chrétienne. Dans l'abbaye de Ligugé dans la Vienne, des musulmans soufis sont venus en retraite, et nous croisons de plus en plus de personnes athées , égarées dans leur vie témoigne le frère Jean-Pierre Longeat.
Pour l’Equipe le quotidien du sport, à la Une « il y a de la joie »
Le titre de la chanson de Charles Trenet barre le superbe photomontage de la première page pour célébrer les médailles d'or françaises du week-end, celle des épéistes et celle de la véliplanchiste Charline Picon.
Charline Picon qu’on retrouve en photo à la Une de plusieurs quotidiens régionaux, tout sourire, ou parfois presque en larmes. Selon Sud-Ouest : « Elle a signé un exploit incroyable hier, elle est sacrée reine du carnaval, la reine de Rio ».
Dans l'actualité française, la disparition de Georges Séguy, l'ancien secrétaire général de la CGT, est traitée souvent en bref dans les rares journaux français paraissant en ce jour férié.
Pour Libé « la CGT perd un patron ». Pour Jean-Claude Souléry de La Dépêche du Midi  « Georges Séguy était à la fois le militant et le "notable", le "révolutionnaire" en discours et le réformiste en actes. Sa grande victoire fut celle des accords de Grenelle en Mai 68 » - Pour en savoir plus sur cette grande figure du syndicalisme français, rescapé des camps nazis, il faudra attendre l'édition spéciale que lui consacrera demain l'Humanité. Mais déjà sur le site du quotidien communiste on retrouve une foultitude de liens vers des articles plus anciens.
Manjib, ville libérée
Dans Libération l'histoire du jour est signée Hala Kodmani et elle nous rapporte les premiers témoignages de Manjib, la ville syrienne libérée par les Kurdes.
« Ils ont même piégé des casseroles et des théières dans certaines maisons que les habitants ont fui », « L'aviation était ce qu'il y avait de plus effrayant, parce qu'elle tue le plus et le plus vite », écrit dans un échange par messagerie instantanée Omar, qui a quitte Manbij la semaine dernière pour la Turquie
à découvrir aussi dans Libé, le jumpstyle, une sorte de version «bas du corps/beauté des fesses » de la « tektonik » française, écrit la journaliste. C'est une combinaison savante de bonds très pratiquée par les 10-20 ans du Sud Est de la France et de la région de Lille. « Evitez de parler du jump comme une danse chti, prévient Eve Beauvallet, c'est faux et ça les fait bondir ».